Forum d'apiculture de loisir


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Essaimage au village
Aujourd'hui à 21:58 par Nahpi

» Hivernage 2017-2018
Aujourd'hui à 20:34 par gege 13

» Photos de miel
Aujourd'hui à 18:55 par JR35

» Bois pour construction ruche
Dim 3 Déc - 19:23 par JR35

» Monsanto, Bayer...
Sam 25 Nov - 22:11 par pascal

» présentation cavalanne
Mar 21 Nov - 14:07 par cavalanne

» nouveau sur le forum
Dim 19 Nov - 15:22 par Nahpi

» Acide Oxalique, Glycérine et Varroas
Lun 6 Nov - 21:17 par Nahpi

» présentation de damfiq
Dim 5 Nov - 18:36 par Nouna

Mots-clés les plus tagués

Partagez | 
 

 Loque américaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
blaireaudesbois

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 69
Localisation : gras, ardèche du sud, France
Nombre de ruches : 20

MessageSujet: Re: Loque américaine   Ven 2 Sep - 16:37

En fait, si! J'ai eu 15 jours aprés une lettre de la Chambre d'agriculture qui donnait un site pour participer (je suis riverain sur 600 m) à l'étude. Ca va créer des contraintes au niveau distance de traitements, permis de construire, fosses sceptiques, prises d'eau pour l'irrigation, rejets de campings. Ma foi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouna

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 52
Localisation : Isère rhodanienne
Nombre de ruches : 6

MessageSujet: Re: Loque américaine   Jeu 8 Sep - 19:50

Je viens vous donner le fin mot de mon histoire de loque américaine.
J'ai été contactée par le responsable (Mr J.) de mon agent sanitaire (Mr B.), qui était fort agacé de voir qu'on ne faisait pas confiance à Mr B. qui a fait l'examen de mes ruches, car c'est apparemment un apiculteur bien expérimenté qui connaît parfaitement les maladies des abeilles. Donc si Mr B. avait soupçonné la L.A. il aurait accepté qu'on fasse une analyse car le problème est trop grave pour ne pas être identifié à coup sûr. Mais comme ce n'est pas le cas, Mr J. ne souhaite pas faire d'analyse en labo car d'une part cela coûte fort cher, et d'autre part les symptômes font plutôt pencher pour une invasion de virus, transmis par les varroas très certainement. Et dans ce cas les analyses ne peuvent pas le dire.
Donc voilà on n'en saura pas davantage. J'ai seulement obtenu le conseil de traiter sérieusement mes ruches contre le varroa avec des produits ayant une A.M.M. utilisés en alternance pour éviter l'accoutumance. D'autre part éviter de faire des E.A. à partir de colonies douteuses, qui ne font que dupliquer les mêmes défauts que leur "mère". Donc pas d'autre solution dans l'immédiat que de bien les traiter, bien les nourrir si besoin est avant l'hiver. Si des colonies ne passent pas l'hiver, empêcher le pillage et les éliminer.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahpi
Admin
avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 07/12/2015
Localisation : Tarn
Nombre de ruches : 14

MessageSujet: Re: Loque américaine   Jeu 8 Sep - 21:15

Salut Nouna,

C'est le même sketch que pour moi. Honnêtement ces GDSA je ne sais pas vraiment à quoi ça sert?
Je rappelle mon cas, mortalité de 11 ruches sur 12 sur un rucher. Je demande l'intervention d'un technicien, qui ne viendra pas parce que je n'ai pas cotisé. Admettons. J'envoie les photos aux président du GDSA, qui est aussi prof au rucher école. Il me répond "Avec quoi avez vous traité?" Je dis avec le beevital. "Houla chercher pas plus loin c'est le varroa alors."
Je fais un peu le relou, j'emmène ma ruche au rucher école, lui montre la petite grappe d'abeille, le couvain, lui explique que la ruche s'est dépeuplé en une semaine. Je lui soumets l'idée que ça pourrait être de la nosémose ceranae, il me dit non car il n'y a pas de diarrhée, bouquin à l'appui. Je lui dis que cette nosémose n'est pas la ceranae mais il ne m'a pas écouté. Je suis reparti aussi bête que quand je suis arrivé.

Oui une analyse coûte cher, mais tu cotises pour ça non? Sinon à quoi servent les cotisations?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blaireaudesbois

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 69
Localisation : gras, ardèche du sud, France
Nombre de ruches : 20

MessageSujet: Re: Loque américaine   Ven 9 Sep - 4:34

Ouais, décevante l'attitude du GDS! D'autant que ce n'est pas vrai: les analyses BIOLOGIQUES ne coutent pas cher. Ce qui est hors de prix, c'est les recherches de molécules chimiques toxiques.
C'est toujours le mème problème; pas moyen de savoir objectivement ce qui se passe dans nos ruches. La version officielle "c'est le varroa" et dégagez, il n'y a rien à voir!

Ce n'est quand mème pas général, en Ardèche, je trouve une attitude bien plus coopérative et éclairée par rapport à mes problèmes pour faire vivre un rucher sans le traiter. On en discute par mail plusieurs fois par an, ils connaissent le sujet, ont effectué des comptages pendant parfois 10 ans sur des ruches non traitées.
Au passage, Nouna, je n'ai pas traité depuis 2012. J'ai toujours un rucher et je ne suis pas encore dégouté de l'expérience. Je vois personnellement des progrés subtils dans la tenue de mon cheptel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouna

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 52
Localisation : Isère rhodanienne
Nombre de ruches : 6

MessageSujet: Re: Loque américaine   Ven 9 Sep - 9:39

En tous cas je n'ai pas de loque américaine et cela me soulage grandement !
Je ne suis pas complètement rassurée de voir les symptômes observés que j'attribue à un affaiblissement de certaines colonies.
Dû à quoi ?
- A des mélanges génétiques qui font perdre la résistance de nos avettes qui ne sont plus suffisamment adaptées à leur climat et à la flore régionale ? Sans aucun doute, la plupart des apis achètent régulièrement des reines étrangères. Mes collègues apiculteurs : mon agent sanitaire (très gentil et dévoué) achète des reines étrangères pour ses productions de gelée royale (ligustica chinoise) et de miel (buck) et il transhume quelques ruches sur la lavande et le sapin. Un autre voisin api proche a des ruches dont la santé est douteuse (maladies noire paraît-il). Parfois près de chez moi je vois des ruches transhumantes installées près de la plantation d'acacias.
- Aux pesticides ? Sans doute aussi, par chez moi quelques parcelles moyennes de colza, céréales, tournesols... et aussi des parcelles de fruitiers qui subissent des traitements chimiques plusieurs fois par an. Celles du pépiniériste du coin aussi.
- A l'artificialisation des sols ? De plus en plus de parcelles sont bétonnées (lotissements en expansion) ou aménagées (les jachères attenantes à ma propriété ont été remises en culture en 2016.

Je ne sais pas par chez vous si vous subissez toutes ces "attaques"... mais finalement je me dis que les problèmes que je rencontre ne sont pas si étonnants, et que ça va être difficile de continuer à faire une apiculture "naturelle" en comptant sur un renouvellement naturel des reines... Notre apiculture pourra t-elle échapper au recours aux commerçants apicoles, pour les reines notamment ? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blaireaudesbois

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 69
Localisation : gras, ardèche du sud, France
Nombre de ruches : 20

MessageSujet: Re: Loque américaine   Ven 9 Sep - 10:01

Oui, ça pose des questions. Mais, si on n'aimait pas se poser des questions, on ferait de la planche à voile au lieu des abeilles.
Tu n'es pas la seule: les problèmes c'est général. Et de plus 2016 est particulièrement dure, pareil en zone naturelle. C'est certain que de changer les reines permet de rajeunir les colonies, mais c'est complètement artificiel. Cette année, les pros passent à une reine fécondée introduite tous les ans. Garantie que d'içi 2 ans c'est une tous les 6 mois. Dans le mème temps, personne n'a trouvé le moyen de faire les essaims avec du couvain débarrassé des varroas. Le commerce pérennise l'infestation en créant tout le temps de nouvelles colonies infectées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahpi
Admin
avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 07/12/2015
Localisation : Tarn
Nombre de ruches : 14

MessageSujet: Re: Loque américaine   Ven 9 Sep - 11:43

Cette après midi je vais voir la ruchette malade je prendrai des photos. Ton histoire me fais un peu stressé Nouna.
Bizarrement chez moi les ruches sont vraiment très belle avant la fin de l'hiver. Mais je n'ai que des reines de l'année (volontairement ou non).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouna

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 52
Localisation : Isère rhodanienne
Nombre de ruches : 6

MessageSujet: Re: Loque américaine   Ven 16 Sep - 9:35

Voici un petit article que j'ai lu ce matin dans l'Abeille de France de ce mois-ci :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une autre explication pour le couvain mosaïqué : la consanguinité... Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blaireaudesbois

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 69
Localisation : gras, ardèche du sud, France
Nombre de ruches : 20

MessageSujet: Re: Loque américaine   Ven 16 Sep - 14:18

C'est bien possible. Mais "consanguinité" ca veut dire quoi avec les abeilles? Que la jeune reine a été fécondée par un male de sa ruche? C'est tous les jours depuis 3 millions d'années. Je ne vois pas pourquoi ça deviendrait problématique. C'est plutôt un argument pour faire changer les reines, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouna

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 52
Localisation : Isère rhodanienne
Nombre de ruches : 6

MessageSujet: Re: Loque américaine   Ven 16 Sep - 14:43

Moi aussi je trouve cela curieux, mais je croyais qu'une jeune reine ne se faisait pas féconder par les mâles de sa ruche mais n'acceptait que des "étrangers" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blaireaudesbois

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 69
Localisation : gras, ardèche du sud, France
Nombre de ruches : 20

MessageSujet: Re: Loque américaine   Ven 16 Sep - 15:32

Tu as vu sur Aspiservice qu'il y a une invasion de mygales (la + grosse espèce de mygales) en...Isère!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blaireaudesbois

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 69
Localisation : gras, ardèche du sud, France
Nombre de ruches : 20

MessageSujet: Re: Loque américaine   Ven 16 Sep - 15:36

Non, sur l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouna

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 52
Localisation : Isère rhodanienne
Nombre de ruches : 6

MessageSujet: Re: Loque américaine   Ven 16 Sep - 15:53

Oui j'avais vu... mais c'est un canular, j'espère qu'il y en a au moins un qui l'a dit... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blaireaudesbois

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 69
Localisation : gras, ardèche du sud, France
Nombre de ruches : 20

MessageSujet: Re: Loque américaine   Sam 17 Sep - 4:17

Ouf! Je pensais que ça sortait d'une de nos installations nucléaires, comme le silure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Loque américaine   Lun 19 Sep - 14:37

Donc , pour revenir à ta suspicion de loque ...
En fait, ils n'ont pas voulu en avoir le coeur net , pour ne pas se vexer les uns les autres ..?!
nul comme réaction.... un examen bactériologique ça coute  + ou -50E TTC . auraient-ils réagi de la sorte si tu avais été pro ? Suspect
bonne chance à toi
Revenir en haut Aller en bas
Nouna

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 52
Localisation : Isère rhodanienne
Nombre de ruches : 6

MessageSujet: Re: Loque américaine   Lun 19 Sep - 15:04

Non ce n'est pas cela. C'est plutôt que l'évidence s'est démontrée d'elle-même : affaiblissement pour une raison indéterminée. Différentes pistes ont été avancées : début de loque européenne, observation de couvain chauve, un peu de mycoses, suspiscion de virus... Ces symptômes (d'après eux) ne sont pas graves en soi et peuvent se résorber tout seuls si la colonie se renforce naturellement, suite à une miellée en général. Tout dépend de sa force, qui dépend en grande partie de la qualité de la reine. Dans le fond je suis d'accord pour dire que les symptômes de la loque américaine étaient absents (pas de larves filées, pas d'odeur, etc.).

Quant au coût de l'examen, j'ignore quel en est le coût car quelles recherches auraient-ils dû faire exactement (?) Je suppose que si on en fait une seule sur quelque chose de précis ça n'a pas le même coût que si on ne sait pas ce qu'on cherche et qu'on doive faire plusieurs sortes d'examens...

Je connais assez bien mon avoisin apiculteur et je pense qu'il a fait son maximum, il a vraiment pris le temps d'ouvrir et examiner toutes mes ruches... Mais c'est sûr que si j'étais pro et connaissais du monde dans le "milieu" ça se serait sûrement passé différemment...

La miellée de lierre a commencé et j'ai arrêté de les soutenir par le nourrissement. Avant les froids je nourrirai à nouveau si besoin est et il ne restera plus qu'à attendre 2017, pour voir comment elles auront passé l'hiver.

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blaireaudesbois

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 69
Localisation : gras, ardèche du sud, France
Nombre de ruches : 20

MessageSujet: Re: Loque américaine   Mar 20 Sep - 9:46

Ouais, ça repart un peu, j'ai vu de la cire blanche. Elles ont refait ce qu'elles ont mangé en aout. Mais ce n'est pas le lierre: il fait du surplace.

Ouais, curieux que le super pro qui t'a fait le diagnostic de loque américaine se soit trompé au point de te faire bruler une colonie. Disons, c'est un principe de précaution poussé un peu loin quand c'est les ruches des autres. Mais si les symptomes ne sont pas là, c'est peut être seulement qu'elles ont souffert cette année.

Alors, effaçons le titre du sujet, ce sera bien mieux avec "suspicion de loque américaine". Tes abeilles vont bien et te feront plaisir l'an prochain. C'est mon souhait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouna

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 52
Localisation : Isère rhodanienne
Nombre de ruches : 6

MessageSujet: Re: Loque américaine   Mar 20 Sep - 11:12

Merci.
Hier j'ai visité 2 ruches (essaims sauvages de cette année) que j'ai rapportées du Morvan. Incroyable la quantité de miel qu'elles ont accumulé, je comprends pourquoi on avait du mal à les porter... J'ai jamais vu ça... Bien que nerveuses elles ne m'ont pas trop agressée... Laughing J' y ai vu sur les 2 juste un peu de place sur les 2 cadres centraux pour un peu de couvain. J'ai viré qq cadres de miel (mis de côté) pour les remplacer par des cadres vides, voire à bâtir en partie selon ce que j'avais sous la main, pour donner de la place pour la ponte. J'espère que les abeilles accepteront de mettre ces cadres en bon état, utilisables par la reine, à cette période de l'année... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blaireaudesbois

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 69
Localisation : gras, ardèche du sud, France
Nombre de ruches : 20

MessageSujet: Re: Loque américaine   Mar 20 Sep - 13:49

Ah, super qu'ils marchent bien ces essaims sauvages. Tu les as traités?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouna

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 52
Localisation : Isère rhodanienne
Nombre de ruches : 6

MessageSujet: Re: Loque américaine   Mer 21 Sep - 11:13

Pascal a mis du Thymovar il y a un mois, je leur en ai remis à chacune pour terminer leur traitement. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Loque américaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Loque américaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» attention loque americaine
» Loque américaine
» Stage d'équitation américaine
» Monte américaine (vidéo 1 et 2 et 3 p.1)
» Arnaque à l'américaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'apiculture de loisir :: Les discussions :: En ce moment au rucher-
Sauter vers: